Environnement

Après de longues années de vœux pieux, d’études préliminaires et complémentaires, dont certaines sont encore en cours, nous avons lancé avec le soutien de la Communauté de communes, l’appui du SDEA, qui a compétence GEMAPI, et de la Fédération des Chasseurs du Bas-Rhin, qui a le rôle de conseiller technique, une campagne de renaturation du vallon du Plaetzerbach.

Les agriculteurs nous ont rejoints dans cette optique et seront indemnisés pour les pertes de cultures. Cette renaturation consiste à reconquérir la qualité de l’eau du Plaetzerbach, affluent de la Souffel, et aussi à participer à l’objectif Souffel 2027 dont le but est de réduire le niveau des polluants agricoles.
Ce partenariat avec les agriculteurs exploitants les parcelles riveraines des cours d’eau nous permet d’implanter des couverts végétaux (biodiversité) qui ne seront plus fertilisés et traités en pesticides ou autres fongicides. La mise en place du dispositif, entre les agriculteurs et les autres instances a pu se faire dès le printemps dernier sur une surface de 9 ha, et 6 ha supplémentaires se rajouteront en 2019 sur notre ban communal, tout cela pour une première période de 6 ans.

Nous pouvons nous féliciter d’être des pionniers dans ce domaine dans le Kochersberg. Cela a été possible grâce, comme cela a été dit, aux agriculteurs mais aussi à des élus impliqués dans cette action.

Ensemble, nous avons réussi à faire un peu de place à la nature, près de chez nous.
Insectes de toutes espèces, oiseaux, petite faune sauvage, trouveront ainsi des lieux de quiétude propices à leur reproduction.
Cette action pour la nature a aussi un rôle pédagogique avéré. Ainsi qu’au printemps toutes les classes de notre école ont participé aux plantations de haies (troènes…), de miscanthus, cornouillers, sureaux charmille ainsi que des charmes. Cette journée était organisée par la commune, la Fédération des chasseurs du Bas-Rhin et le Fond Alsace de restauration du biotope (FARB) - Etre chasseur dans le Kochersberg, c’est avant tout aménager les territoires pour recréer un biotope favorable à la faune.

canardscanards roseauxchevres

De gros efforts pour souvent peu de résultats, mais en persévérant nous réussirons !

Chers promeneurs, respectez les espèces, restez sur les chemins, tenez vos chiens en laisse. Des couvées d’alouettes ou celles d’autres oiseaux qui nichent au sol sont si vite détruites ! En respectant ces espaces vous participez vous aussi à cette action nature. Environ 15 000 € sont consacrés chaque année par la vocation communautaire au GEMAPI, cela vaut le respect car il faut continuer à améliorer notre cadre de vie et ainsi donner une chance à la nature dans le Kochersberg.

C’est déjà un bon début — ALORS CONTINUONS !

Le Maire, Roland MICHEL